A compter du 25 septembre, un appareil permettant les examens EOS.

Cet examen permet d'étudier le squelette en position debout.

L'examen permet une étude précise sur de vaste zone, tout en délivrant une dose jusqu'à 10 fois inférieure à un examen radiologique classique sur une même zone anatomique, et ce grâce à des détecteurs ultra-sensibles.