Imagerie ostéo-articulaire

Arthroscanner

Le service d’imagerie médicale de l’Hôpital Privé d’Antony propose à ses patients la réalisation d’Arthro-scanner ou d’arthro-conebeam.

  • Un arthroscanner, pourquoi?
    Un arthroscanner, pourquoi?
    En scanner, l’étude du cartilage et des tendons est impossible. Leurs densités étant très proche du liquide synovial, les structures se confondent à l’image.
    L’injection de produit de contraste iodé intra articulaire va permettre d’augmenter considérablement le contraste entre le liquide synovial et le cartilage. En cas de fissure ou de rupture d’un tendon, le produit va nettement s’infiltrer dans cette effraction, cette dernière sera donc nettement visible à l’image par le radiologue.
    La résolution spatiale très élevée du scanner, et encore plus élevée du conebeam, va permettre d’analyser finement les fissures cartilagineuses, les érosions, les émoussements, la texture osseuse ou d’autres pathologies.

  • Première étape radiologique
    Première étape radiologique
    L’intérêt du contrôle radiologique est de pouvoir injecter de manière très précise le produit de contraste iodé dans l’articulation, notamment les articulations profondes ou complexes..

  • Ensuite le scanner
    Ensuite le scanner
    Votre scanner sera effectué dans les minutes qui suivent l’injection. Les images seront ensuite reconstruites, manipulées et analysées par le radiologue, qui vous recevra pour vous commenter les résultats.

  • Quels sont les risques?
    Quels sont les risques?
    Bien que nos équipes compétentes respectent scrupuleusement des conditions d’asepsie strictes, il existe un très faible risque d’infection. Par ailleurs, de rares effets indésirables bénins tels que réaction inflammatoire transitoire ou réactions allergiques sont possibles

  • En bref...
    En bref...
    L’examen est réalisé en deux temps :

    - L’injection du produit dans l’articulation étudiée sous contrôle radioscopique dans une salle de radiologie équipée à cet effet. Les étapes sont :
    • Désinfection cutanée avec un produit à large spectre afin de respecter une asepsie rigoureuse
    • Introduction et réalisation de l’anesthésie locale jusqu’à l’articulation
    • Vérification de son bon positionnement par injection d’une faible quantité de produit de contraste iodé
    • Injection de la quantité de produit de contraste nécessaire à l’examen


    - La réalisation du scanner ou conebeam de l’articulation injectée.

Bon à savoir

Anticoagulant

Évitez la prise d’aspirine 8 jours avant l’examen. Il n’est pas nécessaire d’arrêter votre traitement anticoagulant sauf pour l’articulation de la hanche. Dans ce cas, il faudra que vous consultiez au préalable votre cardiologue.

Ne pas oublier

Questionnaire avant examen

Lors de la prise de rendez-vous, un questionnaire vous sera fourni. Merci de bien vouloir le remplir soigneusement et nous le rapporter le jour de l’examen. Vous devrez aussi nous apporter l’ordonnance, votre dossier radiologique et votre traitement en cours.