• Les infiltrations guidées

    Le service d’imagerie médicale de l’Hôpital Privé d’Antony propose à ses patients des infiltrations sous guidage échographique, radioscopique ou scanner. La technique d’imagerie utilisée dépendra du type d’organe à infiltrer (superficiel ou profond, tendineux ou articulaire), ainsi que des habitudes du radiologue.La technique d’imagerie utilisée dépendra

    • du type d’organe à infiltrer (superficiel ou profond, tendineux ou articulaire
    • des habitudes du radiologue
  • Les infiltrations guidées

  • En quoi consiste une infiltration?
    En quoi consiste une infiltration?
    Le geste consiste, sous anesthésie locale, à injecter un corticoïde dans la zone douloureuse, directement au contact de votre lésion inflammatoire. Son action thérapeutique locale est bien plus efficace qu’un traitement par voie orale, moins bien ciblé.

  • Une action bien ciblée!
    Une action bien ciblée!
    L’intérêt du guidage durant la procédure est de pouvoir injecter le médicament de manière très précise au contact de la zone à traiter, notamment pour les articulations complexes et/ou profondes.

  • Avec ou sans produit de contraste...
    Avec ou sans produit de contraste...
    L’injection pourra être combinée avec l’injection d’un produit de contraste iodé, soit pour attester de la position de l’aiguille dans l’articulation, soit pour remplir l’articulation dans le cadre d’un arthroscanner (voir page dédié).

  • Quels sont les risques?
    Quels sont les risques?
    Bien que nos équipes compétentes respectent scrupuleusement des conditions d’asepsie strictes, il existe un très faible risque d’infection. Par ailleurs, de rares effets indésirables bénins tels que réaction inflammatoire transitoire ou réactions allergiques sont possibles.

  • Et ça marche?
    Et ça marche?
    Si le traitement est efficace, vous devriez commencer à être progressivement soulagé au bout de trois jours, avec un pic d’efficacité à 10 jours.

    Le résultat n’étant pas constant ni certain, l’injection pourra être renouvelée en fonction de votre pathologie et d’un avis médical.
    La mise au repos de l’articulation ou du tendon pendant 48 heures est préconisée après le geste.

  • Pour résumer; le déroulement en quatre étapes
    Pour résumer; le déroulement en quatre étapes
    1. Désinfection cutanée avec un produit à large spectre afin de respecter une asepsie rigoureuse
    2. Introduction et réalisation de l’anesthésie locale jusqu’à l’articulation
    3. Vérification de son bon positionnement par injection d’une faible quantité de produit de contraste iodé
    4. Injection de la quantité de produit de contraste nécessaire à l’examen

Bon à savoir

Anticoagulant

Évitez la prise d’aspirine 8 jours avant l’examen. Il n’est pas nécessaire d’arrêter votre traitement anticoagulant sauf pour l’articulation de la hanche. Dans ce cas, il faudra que vous consultiez au préalable votre cardiologue.

Ne pas oublier

Questionnaire avant infiltration

Lors de la prise de rendez-vous, un questionnaire vous sera fourni. Merci de bien vouloir le remplir scrupuleusement et nous le rapporter le jour de l’examen. Vous devrez aussi nous apporter l’ordonnance, votre dossier radiologique et votre traitement en cours.